En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Culture in vitro
La Pépinière
La galerie Photo
Pour aller plus loin
Archives Nouvelles
+ Année 2018
+ Année 2017
 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://invitrolab.fr/data/fr-articles.xml

Beaucoup de compléments organiques peuvent être utilisés dans les milieux de culture. Ils contiennent pour la plupart des composés chimiques complexes parfois indispensables à la germination des graines d'orchidées (navet pour les Ophrys et Orchis).

Très peu d'études scientifiques sont réalisées à ce sujet et seules des expériences personnelles peuvent déterminer la nature, la quantité et la période favorable à leur utilisation en culture in vitro.

Vous trouverez ici la composition nutritionnelle de quelques produits que je teste.

Eau de coco

Surtout connue pour ses propriétés désaltérantes, l'eau de coco de part sa composition chimique (voir étude en anglais) est très souvent utilisée en culture in vitro.

Attention, il ne faut pas confondre eau de coco et  lait de coco, ce dernier étant  obtenu à l'aide de la pulpe de coco additionnée d'eau et pressée. (voir schéma ci-dessous).

On la trouve maintenant assez facilement dans le commerce traditionnel ou en magasin bio.

La présence de cytokinines va stimuler le métabolisme des plantules et favoriser la formation de feuilles.

J'ai obtenu de bon résultats en ajoutant 100ml.l-1 à un milieu MS/4 pour la culture des Dendrobium, en repiquage seulement.

Banane

Utilisée sous forme de poudre dans les laboratoires professionnels, la pulpe de banane peut être aussi ajoutée à nos milieux de culture.

On l'utilisera à raison de 100g.l-1dans des milieux de repiquage pour orchidées pour favoriser l'enracinement et le métabolisme des plantules.

Pomme de terre

On utilise 20g.l-1 de pomme de terre pour favoriser la germination des graines.

On utilise 10g.l-1 de pomme de terre pour induire une différenciation des protocormes.

Peptone

On appelle Peptone le produit obtenu en hydrolysant ( coupure des liaisons peptidiques entre les différents acides aminés) des protéines.

Ces protéines proviennent de:

  • Viande (organes, muscles…)
  • Lait animal (caséine, lactoserum…)
  • Lait végétal (soja, coton, maïs, fève, blé…)

L'hydrolyse peut être:

  • Chimique, par action de l'acide chlorhydrique
  • enzymatique grâce à des enzymes protéolytiques, digestives (pepsine, trypsine, pancréatine...) ou non (papaïne...).

Ces hydrolyses sont incontrôlées et le produit obtenu est un mélange d'acides aminés et de peptides de poids moléculaires variables.

Les peptones sont stables à la chaleur et peuvent donc être rajoutées aux milieux de culture avant stérilisation. Elles sont d'autre part très solubles dans l'eau.

Quelques ressources utilisées pour cet article:

Pulp fruit added to culture medium for in vitro orchid development


Date de création : 21/09/2016 06:24
Page lue 1019 fois

Recherche
 
Fermer
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 30 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Liens utiles
Visites

 90614 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Like Facebook