En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Culture in vitro
La Pépinière
La galerie Photo
Pour aller plus loin
Archives Nouvelles
+ Année 2018
+ Année 2017
 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://invitrolab.fr/data/fr-articles.xml

Le fer est un élément majeur pour le bon développement des végétaux.

Bien qu'il ne soit pas un constituant de la chlorophylle, il est indispensable à sa formation, sa carence provoquant une chlorose.

Il participe aussi à la fabrication de nombreuses enzymes participants à des réactions d'oxydation.

En culture in vitro, on va utiliser du Fer chélaté par de l'EDTA.

Pour cela, on va préparer une solution mère X100 (100 fois plus concentrée) :

sufatefer.png

FeSO4 ,7 H2O (sulfate de Fer(II)heptahydraté): 27,8 mg.

EDTA.png

Na2 EDTA (EDTA sel disodique, solution): 37,3 mg.

Vous trouverez ci-dessous toutes les étapes pour fabriquer une solution de fer chélaté.

  1. Verser approximativement 600 ml d'eau osmosée dans un bécher de 1 litre.
  2. Ajouter quelques gouttes de NaOH (1N) et chauffer jusqu’à ébullition.
  3. Couper la source de chaleur.
  4. Ajouter 3,73g de Na2EDTA et mélanger jusqu’à dissolution.
  5. Ajouter très lentement 2,78g de FeSO4,7 H2O, et mélanger jusqu’à dissolution.
  6. Pour vérifier que le Fer est bien chélaté, on peut verser quelques gouttes de NaOH dans un petit volume de solution. Un léger trouble se forme et disparaît après agitation (vidéo ci-dessous).
  7. Transférer la solution dans une fiole jaugée de 1 litre et compléter avec de l'eau osmosée.
  8. Ranger dans un contenant ambré (ou recouvert d’un papier d’aluminium), identifier puis conserver à 4°C.
  9. Au besoin, pipetter 10 ml pour 1 litre de milieu (MS, K, Malmgren).

On obtient une solution de Fe-EDTA.

Toute la manip en image:

La vidéo ci-dessous nous montre que le fer a bien été chélaté par l'EDTA.

Glossaire

Chélaté

La chélation (prononcer kélassion) est un processus physico-chimique au cours duquel est formé un complexe, le chélate, entre un ligand, ici l'EDTA, et un cation métallique (ici Fe2+ et Fe3+), alors complexé.

Sous cette forme très stable, le Fer est protégé entre les fonctions chimique du ligands.

Sans cette protection, il y a, au contact de l'eau, formation d'hydroxydes de fer non assimilables par la plante:

  • Fe(OH)2 : hydroxyde de fer(II), de couleur verte.
  • FeO(OH) : oxyhydroxyde de fer(III), de couleur rouge-brun
  • Fe(OH)3 : Hydroxyde de fer(III), de couleur brun foncé.

chlorophylle

chlorophyllea.png

Chlorose

La chlorose des végétaux correspond à une décoloration plus ou moins prononcée des feuilles, due à un manque de chlorophylle.

La décoloration, dans le cas d'une carence en fer, va du vert pâle au blanc-jaunâtre, en fonction de la gravité. Elle apparaît en cours de végétation, sur les feuilles les plus jeunes, au fur et à mesure de leur pousse. Les nervures principales restent relativement vertes alors que le limbe foliaire est uniformément décoloré.

Cette décoloration peut affecter les vieilles feuilles en premier dans les cas de carences en azote, phosphore, potassium et magnésium.

Fe-EDTA

FeEDTA.png


Date de création : 20/09/2016 19:22
Page lue 1027 fois

Recherche
 
Fermer
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 28 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Liens utiles
Visites

 74197 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Like Facebook